Concours Naturapolis

Version française  English Version

Concours international d'idées Edition 2015

Règlement

Télécharger l'ensemble du règlement

Objectifs du concours

L’objectif de ce concours est d’amener des étudiants, futurs architectes et paysagistes notamment, à travailler en équipes afin de croiser leurs différentes compétences, cultures professionnelles et visées disciplinaires, dans un objectif commun : imaginer un habitat pour la ville du futur. Il s’agira pour eux de concevoir simultanément le logement et son environnement, veillant à prendre en compte toutes les transitions qui se font entre l’espace intérieur privé et l’espace extérieur public.
Ce concours d’idées entraîne une réflexion sur l’habitat du XXIème siècle, avec toutes les problématiques sociales, climatiques, écologiques, économiques, techniques et esthétiques actuelles et à venir concernant les espaces urbanisés. Les projets des équipes candidates devront s’attacher à :

  • concilier nécessité de développement urbain et meilleure gestion des ressources naturelles,
  • améliorer ou maintenir la qualité du cadre de vie en ville, en prenant en compte l’évolution des modes de vie et le réchauffement climatique,
  • végétaliser durablement le bâti et son environnement en considérant les attentes (de biodiversité, d’usage social, voire agricole) et les contraintes liées au bâtiment et à l'environnement proche, avec des ressources rares comme l’eau.

Un lien fort entre architecture et paysage peut être réfléchi par l’intermédiaire des éléments naturels (végétation, eau, terre, air, faune, etc.) et de leur place en ville, tant en termes écologiques (biodiversité, maintien des températures et du taux d’humidité, purification et régulation de l’eau, etc.) et économiques que sociaux (valeurs sanitaires, symboliques, culturelles, vivrières, sensorielles de ces éléments).

Le site

Cette réflexion doit être menée à l’échelle d’un quartier existant, présentant des espaces potentiellement aménageables (friches, dents creuses, interstices dus à un tissu urbain de faible densité, etc.), puis à l’échelle du logement ou d’un groupe de logements au sein de ce quartier.
Le site d’intervention est au libre choix de l’équipe candidate. Il doit toutefois correspondre à certains critères :

  • être situé en milieu urbain ou périurbain déjà construit (situation de renouvellement urbain) ;
  • être résidentiel ou majoritairement résidentiel.

Les projets ex nihilo ne sont pas acceptés.

Conditions de participation

Le concours est ouvert à tous les étudiants de l’enseignement supérieur, et notamment des écoles d’architecture et de paysage, avec pour condition que l’équipe qui candidate soit formée d’au moins un étudiant architecte et un étudiant paysagiste, l’un des deux étant le représentant de l’équipe. Les candidats pourront concourir dans le cadre d’un enseignement de projet dispensé par leur établissement de rattachement ou de manière autonome. Il est fortement conseillé aux participants de former des équipes pluridisciplinaires aptes à répondre de manière transversale à cette question de l’habitat du futur : ingénieurs, designers, géographes, écologues, artistes... pourront venir renforcer les binômes architectes-paysagistes.
Aucun âge limite n’est fixé. Toutefois, les candidats devront être inscrits dans un établissement de l’enseignement supérieur et pouvoir le justifier. Un même candidat ne peut intégrer qu’une seule équipe.
Les propositions s’inscrivent dans un concours d’idées, elles ne supposent pas une réalisation de l’opération.

Droits de propriétés et de publicité des projets

Les droits de propriété artistique nés au cours de l’étude sont acquis aux équipes concurrentes. La participation à la consultation remporte cependant cession de droit de reproduction dans les conditions fixées par la loi 57.298 du 11 mars 1957. Les pièces transmises deviendront propriété des organisateurs.